Sous-humain (Subhuman)

Réalisation : Mark Tuit
Scénario : Mark Tuit
Pays : Canada
Sortie : 2004

J’ai eu ce film-là en cadeau. Un maudit beau cadeau. Juste à voir la pochette, on sait que ça va être un navet olympique. Juste pour dire, le seul trailer sur Youtube est en allemand.

Résumé

Un couple en auto, Ben pi Julie, frappe Martin, un gars fucké, Martin, qui leur dit de pas l’emmener à l’hôpital. Vu que Martin s’éternise au toilettes, Ben va voir pi le trouve avec une aiguille plantée dans le bras. En reprenant connaissance, Martin cale une couple de shots de Jack Daniel’s pi y demande à Ben d’aller y acheter de la dope, pi à Julie d’aller chercher des pills à la pharmacie. Y commencent à regretter un peu d’avoir amené cet hostie de fucké-là chez eux. Surtout que Martin se met à leur raconter des conneries à propos de vampires-parasites qui sont undercover partout dans le monde pi qui menacent la race humaine. Maintenant que Ben pi Julie s’en sont mêlé – Martin est un tueur de vampires, eux aussi y sont dans la marde. En revenant de la pharmacie, Julie se fait suivre par un vampire, mais Martin règle le problème en le décapitant. Y explique ensuite à Ben pi Julie qu’y va falloir qu’y se battent pour leur vie maintenant qu’y connaissent l’existence des vampires. Sauf que Julie se fait infecter.

Critique

C’est un vrai de vrai nanar. C’est pourri du début à la fin, pi dans tous les aspects, des dialogues au montage, en passant par les effets spéciaux pi le cadrage. Mais c’est tellement drôle.
J’ai vraiment trouvé étrange de voir sur Imdb des critiques positives de Subhuman. La plupart disent que l’histoire est originale pi que le manque de budget empêche le film d’être vraiment bon. Fuck off. C’est pas juste un manque de budget qui rend le film ridicule, parce qu’un manque de budget excuse pas un scénario sans queue ni tête, ni des dialogues tellement ridicules qu’on se demande si c’est fait exprès, mais ça l’est pas. Le montage est vraiment tout croche, sans aucune réflexion; c’est des bouts de film raccordés ensemble, sans plus. Certaines critiques disent que les dialogues sont bons mais mal rendus par les acteurs amateurs. C’est vrai que les acteurs sont pourris, mais tout à fait faux que les dialogues sont bons. Le personnage principal, Martin, empile les proverbes comme pour prouver que le personnage est intelligent pi très sage malgré son apparente folie. Même qu’à un moment donné, en parlant philosophie avec le soulon du bar du quartier (le gars nomme Platon pi Socrate, that’s it, juste du namedropping), Martin répond : « Tout ce qui précède le XXIe siècle, c’est de la merde. » On dirait vraiment que Mark Tuit voulait faire un personnage de gars trop tough à la Machete, mais c’est raté parce que c’est juste des clichés :

« – Qu’est-ce que je t’apporte à boire ?
– La même chose que lui.
– C’est pas pour tout le monde. Ça décaperait la peinture du comptoir.
– Alors, donne-moi en un double. »

Dans ce genre là, toute le long. Sans oublier que Martin cale une couple de shooters par scène. Pi quand Martin explique sa situation à Ben pi Julie, la scène dure au moins 10 minutes, pi ça tourne en rond en tabarnaque. Martin reste trop vague – c’est normal, quand le scénariste veut faire planer le mystère – mais ça s’éternise en crisse. Martin se fâche après le couple parce qu’y comprennent pas mais y est vraiment pas clair dans ses explications. Pi une fois qu’on a compris, ça a pas plus de sens. Si y a des vampires partout dans le monde, pi qu’y sont si dangereux, pourquoi on est en danger juste si on connait leur existence ? Pi pourquoi l’héroïne peut aider à passer au travers d’une vie de chasse au vampire ? C’est quoi la patente que les infectés ont dans leur trachée ?
Vers la fin du film, Martin laisse le couple avec un vampire attaché devant eux. Y leur donne une heure pour le tuer – c’est leur initiation. Facque y va au bar parler avec le dude de tantôt. Y revient à l’appart, mais Julie s’est fait infecter. Y dit à Ben qu’y y donne une heure pour la tuer. Facque y retourne au bar. Pi y revient à l’appart. Ainsi de suite, genre quatre fois. Ça a juste pas de bon sens.
Pi les acteurs, sérieux, j’en revenais pas. Ben, qui est le personnage principal – avec Martin, est le pire acteur au monde, pi même dans l’univers. Même moi j’aurais été meilleur, pi c’est pas une figure de style : j’aurais été meilleur. Pi pourtant chu à chier. Tout le long y joue sa face de surprise pi ses intonations, du moins dans la traduction française, sont tellement ratées qu’on y croit pas.
C’est pas tout, mais j’ai pas envie de m’éterniser là-dessus, encore moins de trouver un deuxième degré.

Verdict

Recommandé, vivement, mais juste pour les nanarophiles. Du calibre de Troll 2, voire pire. Dans le genre film pas bon qui s’avère être un excellent divertissement, on fait pas mieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :