Babysitter wanted

Réalisation : Jonas Barnes, Michael Manasseri
Scénario : Jonas Barnes
Pays : États-Unis
Sortie : 2010 en DVD

Je regardais les Top 10 de tout le monde pour trouver dequoi à écouter quand j’ai vu Babysitter wanted en 8e place sur le blogue du Jaded Viewer. Le film a été présenté dans différents festivals en 2008 mais est sortit en DVD juste en 2010, facque y est éligible.

C’est l’histoire d’une jeune fille – Angie –, ben religieuse, qui quitte sa ville natale pour aller au College ché pas où. Dès les premiers jours de son arrivée, elle a l’impression de se faire suivre, pi elle en parle à la police, qui y dit de les appeler si quelque chose arrive. Angie répond à une annonce pour être babysitter dans une grande maison de campagne. Sauf que quand les parents partent pi qu’elle reste toute seule avec le petit gars, elle entend des bruits bizarres pi le téléphone arrête pas de sonner. On devine la suite.

Je met ça au clair tout de suite : c’est à chier. Très très très mauvais. J’arrive pas à comprendre ce que ça fait dans un Top 10. L’affaire, c’est que le Jaded Viewer dit que Babysitter wanted, c’est ce qu’aurait dû être <a href="The house of the devil« >House of the devil. Je considère ça comme un blasphème pi une insulte au film de Ti West. Au contraire, Babysitter wanted, c’est tout ce que House of the devil a évité avec brio. Sérieusement, ça me met en crisse, cette affaire-là.

Babysitter Wanted, c’est juste une accumulation de clichés de films d’horreur qui dure 90 minutes, dont au moins 60 qui sont de trop. Ça fait longtemps que je m’étais pas forcé demême pour continuer à écouter un film. La fille se fait suivre, sans raison apparente, pi à la fin on se rend compte que ça avait vraiment pas rapport. Évidemment, de son poursuivant, on voit juste ses pieds ou sa silhouette dans la pénombre. Je savais exactement les moments où on était supposé faire le saut pi j’ai pas eu peur pantoute. Y a pas de suspense quand ce qui va se passer est clair comme de l’eau de roche.

Barnes a essayé de donner de la profondeur à son personnage en la montrant comme ben religieuse pi étudiante en histoire de l’art, mais ça rate complètement parce que ça a aucun rapport avec le film pi qu’on en entend pas parler après les 20 premières minutes. Y a un genre de revirement de situation au milieu pi on découvre que le petit gars, c’est le fils du Yable, pi qui se nourrit juste de la chair de belles jeunes filles, raison pour laquelle la famille tue les babysitters. La papa ressemble à Bruce Campbell pi fait son possible pour livrer une performance à la Nicholson dans Shining, qui s’avère être un échec retentissant. La dernière partie semble tomber dans la comédie d’horreur, mais le traitement reste dramatique à fond, ce qui fait que c’est raté.

C’est rare que l’écoute d’un film me met en tabarnaque, mais je peux juste pas tolérer la comparaison avec House of the devil. Quiconque affirme que Babysitter wanted est un meilleur film que House of the devil connait absolument rien au cinéma. Pi là, je parle pas d’une question de goût. Non : c’est un fait. C’est aussi pire que comparer Bergman pi Patrick Huard.

Verdict : Pas recommandé. Un des pires films que j’ai vu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :