La horde

janvier 6, 2011

Réalisation : Yannick Dahan pi Benjamin Rocher
Scénario : Arnaud Bordas, Yannick Dahan, Stéphane Moïssakis, Nicolas Peufaillit pi Benjamin Rocher
Pays : France
Sortie : 2010

Pour être complètement honnête, chu un peu écoeuré des films de zombies. C’est toujours pareil, mais le monde continue à en vouloir, pi les studios à en produire, sans jamais innover – sauf dans le cas de Deadgirl. Anyway, c’est sans attentes que j’ai écouté La horde, qui se trouve dans une couple de top 10 de l’année. Y faut ce qu’y faut, comme on dit :

Facque c’est l’histoire de 4 policiers qui se pointent dans un building presque abandonné pour aller venger la mort d’un collègue en décâlissant une gang de gansters. Finalement les deux gangs sont pognées ensemble pi forcées à coopérer. Y rencontrent au rez-de-chaussé un vétéran de la guerre du Viet-Nam qui s’amuse beaucoup trop à tuer des zombies.

Toute la présentation des personnages, des lieux, du contexte, tout ça, j’ai pas aimé. Je trouvais que les acteurs étaient pas bons, que les dialogues étaient un peu ratés dans le genre stéréotype ganster pi que le montage était franchement mauvais. Cela dit, quand les zombies arrivent, c’est autre chose.

Les combats sont malades. Les personnages ont aucun problème à tuer les zombies à mains nues, pi le réalisme des combats rappelle un peu ceux qu’on peut voir dans Valhalla Rising. C’est très sobre mais vraiment efficace. Y a pas beaucoup de gore, sauf quand le gros black à la fin décrisse la tête d’un zombie sur un poteau de ciment en criant des insultes. C’était ben faite en crisse.

J’ai vraiment trippé aussi sur le gros vétéran qui parle avec un jargon excellent pi qui lâche call sur call dans n’importe quelle situation. J’étais vraiment crampé à chaque fois qu’y ouvrait la bouche. Le personnage apparait comme un sauveur, parce que jusque là, les seuls échanges qu’on avait eu c’était genre « Fuck you c’est chacun pour soi » pi « Yo t’es qui toi ? Retourne voir ta mère ! » pi des shit demêmes.

Les personnages des gangster pi des policiers sont des grosses brutes qui donnent pas dans la nuance. Y ont pas de sentiments, ce qui fait des scènes intéressantes (genre la fille pas de pitié qui hésite pas à tuer son ami mordu), mais qui empêche toute sympathie pour eux. Je m’en câlissais vraiment quand un personnage mourait. Pi on nous donne encore les mêmes thèmes classiques.

J’irais pas jusqu’à dire que La horde est un bon film, mais je dirais pas non plus que c’en est un mauvais. C’est définitivement un film à écouter en groupe, sans trop réfléchir au scénario pi toute.

Verdict : Recommandé à ceux qui veulent voir des français musclés pi moustachus tirer du gun sur des zombies en criant des insultes en verlan. Pas recommandé pour les autres.

4 Réponses to “La horde”


  1. 100% d’accord! J’ai eu du fun avec mes amis.


  2. C’est vrai qu’il plus rigolo que l’autre bande de fiers à bras!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :