Best of 2010 : Film qui fucke le plus le cerveau

janvier 4, 2011

Cette catégorie-là est toujours le fun, quoique des fois un peu dégueuse. J’aime toujours ça pousser mes limites au maximum pi écouter des films horribles. Sauf que c’est un plaisir un peu étrange pi difficile à expliquer; on aime ça écouter des films dégueux pour la même raison qui nous pousse à regarder 2 girls 1 cup : une genre de curiosité morbide, pi probablement un peu tordue. En tout cas : cette année, on a eu beaucoup de films horribles.

Donc, dans la catégorie Film qui fucke le plus le cerveau, les nominés sont :

– A serbian film : Des scènes de sexe d’une violence extrême, mais pas vraiment un film d’horreur. Décapitation, pédophilie, nécrophilie, y a de tout. Sauf que l’horreur pi le dégueu semblent reposer sur rien d’intéressant. Violence gratuite pi dégoutante.

– The human centipede : On peut difficilement trouver un concept plus horrible que trois personnes connectées bouche à anus pour former un seul système digestif. Malgré la médiocrité de certaines scènes, c’est dégueu en tabarnaque.

– Les 7 jours du talion : Loin d’être aussi graphique que les deux autres, ce film-là est troublant par son imagerie froide pi le jeu parfait des acteurs. Les scènes gore sont d’une précision chirurgicale pi le côté humain pi psychologique est crissement intéressant.

– Dread : Petit film honnête avec pas de vedettes, Dread offre quelques scènes tout à fait pas nices pi nous laisse une impression désagréable avec sa finale pas belle du tout pi vraiment horrible.

Le Camille du Film qui fucke le plus le cerveau est remis à :

The human centipede : Oui, le film est uniquement basé sur une idée; un bon concept, ça garanti pas un bon film. The human centipede propose un scénario cliché (les deux chicks perdues en pays étranger, le docteur fou) pi invraisemblable (l’incompétence des deux policiers), pi la réalisation est parfois franchement mauvaise (le policier qui tombe dans la piscine avec une balle dans le ventre tout en faisant un headshot sur le docteur fou). À part ça : hostie que c’est dégueu. Juste l’idée de base me suffit pour m’écoeurer. Quand le centipede se réveille pour la première fois, pi qu’on voit les trois parties gémir pi pleurer, c’est pas nice. La scène de la poursuite dans l’escalier en colimaçons est particulièrement horrible, pi l’infection dans la face de la fille – avec le pus pi toute – m’a vraiment fait gigoter de dégoût dans mon fauteuil. Mais ce qui fait gagner ce film-là, c’est la scène finale, de loin la plus horrible que j’ai vu : la fille du milieu reste pognée avec un cadavre cousu à sa bouche pi un cadavre cousu à son cul, pi le plan – très beau – qui la prend en train de gémir pi capoter s’éternise pendant de longues longues secondes, avant d’embarquer sur le générique. Fucking sick.

The human centipede : Pour être complètement dégouté pi tester ses limites, mais pas pour voir un bon film.

Et, à égalité, mais dans un registre différent :

Les sept jours du talion : Du torture porn à son meilleur. Pour une fois que le genre nous donne autre chose que du dégueu gratuit. Podz fait une crisse de bonne job à la réalisation pi adapte parfaitement le roman de Patrick Sénécal. Le peu de dialogue, le jeu des acteurs pi le rythme lent font monter la tension de façon très efficace. La profondeur psychologique des personnages pi la question morale pi éthique reliée à tout ça est vraiment intéressante pi, à mon sens, importante. La froideur avec laquelle Bruno décâlisse le tueur de sa fille est atroce, pi on peut pas s’empêcher de se dire qu’y dépasse les limites (à moins d’être un fasciste pur et dur). Le film fucke le cerveau de deux façons :

1. Le gore est peu présent mais horrible pi beaucoup trop réaliste
2. C’est inévitable : on prend l’assassin pédophile en pitié, pi on se demande c’est qui est pire là-dedans.

Les sept jours du talion : Torture porn d’auteur. Un excellent film qui détonne pi qui fait du bien dans le paysage cinématographique québécois.

Publicités

3 Réponses to “Best of 2010 : Film qui fucke le plus le cerveau”


  1. Comme je disais, je suis resté complètement absent devant Les 7 Jours du Talion. Ça ne m’a pas bouleversé outre mesure.

    J’ai hâte de voir A Serbian Film!

    The Human Centipede était un bon film, mais encore là, je n’ai pas été très choqué.

    DREAD! Là on parle. Celui-là m’a sérieusement choqué.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :