Best of 2010 – Meilleure comédie d’horreur

janvier 2, 2011

L’année 2010 a pas été particulièrement généreuse en comédies d’horreur. Surtout que j’ai pas encore vu Tucker & Dale vs Evil, ni The revenant, ni Vampires, ni Rare exports. Ce qui fait que ma liste de choix est assez maigre, voire anémique. Mais c’est pas grave, on se reprendra. Je me donne le droit de changer d’idée.

Donc, dans la catégorie Meilleure comédie d’horreur, les nominés sont :

– Night of the demons : malgré le fait que le côté comédie était pas assez appuyé, Night of the demons donne du bon gore, des beaux démons pi des dialogues parodiques. On y retrouve avec bonheur l’esprit du Demons de Lamberto Bava.

– Piranha 3D : Supposément le plus grand bain de sang depuis Braindead, le dernier film de Alex Aja a tout ce qu’y faut aux fans d’horreurs : des filles à poil, du gore incroyable pi des dialogues ridicules qui se prennent beaucoup trop au sérieux.

– Zombies of mass destruction : Une zomedy un peu cheapette un peu plus engagée politiquement que la moyenne qui traite de la xénophobies pi de l’homophobie. Le gore est étonnamment bon mais les jokes sont pas toujours bonnes pi ont l’air un peu forcées des fois, même si overall c’est une écoute agréable.

Le Camille de la meilleure comédie d’horreur est remis à :

Piranha 3D

C’est très peu original pi pas ben surprenant, mais c’est l’évidence : Aja a fait de la crisse de bonne job. Ça m’a rappelé l’humour des Evil dead pi de Snakes on the plane : le film au complet est une joke, pi c’est le sérieux avec lequel c’est traité qui crée l’effet comique. Si on ajoute à ça du gore d’excellente qualité, des répliques savoureuses pi un millions de paires de boules, on obtient un fucking bon film.

Piranha 3D : une comédie d’horreur que je pourrais facilement écouter plusieurs fois sans me tanner. Big up.

4 Réponses to “Best of 2010 – Meilleure comédie d’horreur”


  1. En plus de tes apports, j’ai bien rit devant:

    Cabin Fever 2
    Doghouse

    Et Machete, mais ça…


  2. Doghouse est une comédie anglaise dans laquelle 6 gars se retrouvent en vacances dans un genre de village. Malheureusement, les femmes là-bas sont devenus de genres de zombies et étrippent les hommes.

    La métaphore n’est jamais subtil, mais j’ai trouvé que l’histoire était intéressante, les acteurs talentueux et c’est assez rigolo.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :