Plan 9 from outer space

novembre 4, 2010

Réalisation : Ed Wood
Scénario : Ed Wood
Pays : États-Unis
Sortie : 1959

Sur le case du film, y a une citation qui dit : « This truly original movie, Ed Wood’s Citizen Kane, is a hymn to all those who have ever tried to create something intelligent and meaningfull and failed miserably every step of the way. »
Bela Lugosi, qui jouait un des zombies, est mort au milieu du tournage; y a été remplacé par le chiropraticien d’Ed Wood.
Y a un documentaire qui a été réalisé sur le culte autour de ce film-là (comme Troll 2) : y dure plus longtemps que le film lui-même.
Tim Burton a consacré tout un film au réalisateur de ce classique-là, pi c’est Johnny Depp qui joue Ed Wood.
C’est tellement mauvais que c’est excellent.

C’est des extraterrestres (du monde normal aik des suits brillants) qui viennent conquérir la terre en exécutant le Plan 9 : réveiller les morts. Évidemment, les extraterrestres sont plus intelligents que nous pi essayent de nous montrer qu’on détruit notre planète. Mais on comprend vraiment pas facque on les attaque pi eux ben y répliquent. Avec trois zombies : un ancien lutteur, une fausse-chicks pi un acteur mort déguisé en Dracula.
Le narrateur du début, les répliques, les acteurs, les plans, la mise en scène, les décors, la réalisation, le scénario, l’idée derrière le scénario, le message du film, les questions morales soulevées, tout ça est pitoyable.
L’accoutrement des extra-terrestres dépasse l’idée qu’on se fait du mot ridicule. Les soucoupes volantes sont en carton pi animées par des fils (qu’on voit à l’écran) pi l’intérieur est exclusivement composé d’un téléphone à cadran déguisé en bébelle de vaisseau spacial pi d’un grand rideau qui cache l’absence de décor.
Le zombie Dracula se cache la face aik sa cape pour pas qu’on voit que c’est pas Bela Lugosi. Les zombies tuent le monde en leur tapant ben fort sur les épaules. Les pierres tombales sont en carton pi shakent dans le vent.
Ce que j’écris là rend pas tout le sublime de la médiocrité de ce film-là. Faut le regarder pour comprendre.

Verdict : Plan 9, c’est de la bombe. Aucun doute que ça vaut la peine pi que je le recommande. Un gros joint est de mise.

En passant, le documentaire de deux heures sur Plan 9, Flying saucers over Hollywood, vaut pas la peine. Y date de 1985 pi ça a mal vieilli. C’est plate.

2 Réponses to “Plan 9 from outer space”


  1. Le film est sublimement mauvais. Quand j’ai commencé à l’écouter, je n’ai pas pu m’arrêter! Le film de Burton sur Ed Woods est sans hésitation mon film favori du réalisateur, et aussi mon favori de Depp.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :