Poltergeist

janvier 19, 2010

Réalisation : Tobe Hooper
Scénario : Steven Spielberg, Michael Grais, Mark Victor
Sortie : 1982

J’ai décidé de braver ma peur des placards ouverts pi j’ai re-regardé Poltergeist, pour la première fois depuis que j’aie été traumatisé à plus ou moins 9 ans. J’avais envie de savoir si le film était toujours épeurant. Moins qu’avec ma tête de petit garçon, mais c’est bon pareil. Je m’ennuie des années 80 pi des voix hors-champ dans les bandes-annonces.

La première scène est vraiment cool; le chien qui bouffe tout ce qu’il trouve dans la maison. C’est l’acteur qui a le plus aimé son rôle dans l’histoire du cinéma. Ceci dit, commençons.
C’est pas compliqué : la télé griche, les chaises bougent, le poltergeist est parti, finalement pas, ça continue encore, pi là ça fini dans un fucking ouragan malveillant, ou dequoi demême.
J’ai ben aimé les personnages, même si j’ai trouvé que les enfants criaient trop tout le temps. Le petit gars en particulier. Les parents sont cools, ils sont pas juste des parents, ils ont plus de profondeur. C’est des êtres humains aussi. Au début je trouvais qu’ils étaient un peu too much, genre qu’ils s’amusent trop ensemble pi qu’ils étaient toujours de bonne humeur. Après j’ai compris, quand ils fument un pétard dans leur chambre. Haaaa, ça explique tout. Les acteurs les ont bien interprétés. La petite fille est super cute, comme toutes les autres petits filles dans les films d’horreur. C’est bizarre, mais on dirait que le monde du casting s’en foutent vraiment de quoi il a l’air, le petit gars. La plupart du temps il est vraiment laite. En tout cas, dans Poltergeist, il l’est. Pi l’adolescente, je sais pas trop pourquoi elle était dans le film, à part pour gueuler aux endroits appropriés. Les trois enfants sont pas particulièrement bons, mais ils sont pas mauvais. Drette au milieu, c’est suffisant.
J’ai ben aimé aussi comment les phénomènes inexpliqués se produisent. Ça tombe pas trop dans le cliché. Les ustensiles qui plient, la télé qui s’ouvre (avant The ring), l’arbre qui veut bouffer le petit gars, les chaises qui glissent. La réaction de la mère est excellente : elle trippe. Elle trouve ça trop malade pi elle s’amuse presque avec le poltergeist, jusqu’à ce qu’il essaye de tuer ses enfants. Là, elle aime pu ça.
C’est toujours le fun de voir dans des films des pseudo-experts en fantôme qui expliquent des affaires qui font plus ou moins de sens mais auxquelles on croit pareil. J’ai vraiment aimé le fait qu’ils soient crissement impressionnés par ce qui se passe dans la maison. C’est tellement terrible qu’ils ont été obligés d’appeler une vieile naine dégueuse qui parle avec une voix d’enfant pour chasser le fantôme. Quand t’es rendu là, c’est que c’est du sérieux. Facque la naine handle la situation comme une grande, pi fait sentir au téléspectateur une drôle de répulsion à son égard. Osti que je l’aimais pas, même si l’idée du personnage me plait beaucoup. Genre, c’est normal qu’on l’aime pas. J’aime ça voir des affaires bizarres dans des films d’horreur. C’en était une.
Une fois que c’est fait, même si les enfants ont passé proche de se faire avaler par le garde-robe, ça leur dérange pas de dormir dans leur chambre. Pour les punir de leur inscouciance, le fucking clown que j’avais spotté dès le début en me disant Osti qui c’est qui veut jouer avec un pantin demême? Essaye de bouffer le petit gars, qui se met à crier comme une petite fille. Là, la vraie marde commence. Le backwash de la piscine fait sortir plein de cadavres d’en dessous de la terre, parce que la maison a été construite sur un ancien cimetière, hé oui, pi le poltergeist décide de se manifester une fois pour toute sous la forme d’une grosse tête de mort avec des genres de tentacules qui sortent du placard. Ça fait peur, même si les effets spéciaux sont pas vraiment crédibles pour nous, humains du XXIe siècle.
La famille fini par se pousser à l’hôtel, pi le papa prend bien soins de sortir la télé de la chambre. Fin. Le ton de la dernière scène renvoit à la toute première, bravo.

Verdict : Poltergeist est encore très bon, même si les effets spéciaux ont mal vieillis.

Un remake est supposé sortir en 2011. C’est systématique, leur affaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :