Saw VI

janvier 12, 2010

Réalisation : Kevin Greutert
Scénario : Marcus Dunstan, Patrick Melton
Sortie: 2009

J’avais lu sur un blogue que Saw VI c’était un des meilleurs films de l’année. J’en doutais, mais je me suis essayé. Je retournerai pu sur ce blogue-là.

Je sais pas pourquoi ils mettent l’accent sur ce piège-là en particulier. C’est juste un parmi les fucking 1000 autres qu’on voit dans ce 6e remake de Saw I.

Facque c’est l’histoire d’un gars pi d’une fille qui reprennent là où chose, le gars avec le cancer qui incarne l’idéal républicain…

– Jigsaw?
– Drette ça.

Ben ils continuent de tuer du monde qui sont méchants, genre les courtiers d’assurances. À part de ça, j’ai pas compris grand-chose. Tout le long, c’est le gars principal qui doit choisir qui doit mourir, lui ou elle, lui ou lui, elle ou elle, eux-autres ou eux-autres, pi crisse que ça a l’air difficile. Évidemment, pour sauver quelqu’un, il doit faire un sacrifice. Facque il se décâlisse peu à peu pour sauver du monde. Tout ça pour y apprendre à quel point la vie c’est cher pi qu’il faut en profiter. Je sais pas pour vous, mais j’avais compris cette morale crissement niaiseuse dans le premier film, tsé, là, le seul de la série qui était bon? Anyway l’histoire fait aucun sens pi au moins la moitié du film c’est des flashbacks qui essaient de justifier toutes les tortures poches qu’on voit défiler une à une. L’autre moitié c’est du monde qui crient, des os qui cassent, du monde qui sanglotent, pi Jigsaw qui fait la morale à tout le monde.
Toutes les scènes sont inutilement longues, les images défilent à une vitesse incroyable pi on est essoufflés juste à essayer de comprendre qui est rendu où pi qui va remplacer Jigsaw dans le VIIe (il parait qu’ils vont arrêter à VIII). Ils ont pas encore compris que la surprise du premier étonne pu personne depuis le IIe, ou le IIIe pour les plus durs de comprenure. Les seules 2 répliques du film sont ratées.
Une bande-annonce, ça montre les moments intenses du film pour inciter à aller le voir, on est d’accord? Ben Saw VI, c’est une bande-annonce de fucking une heure et demie, pi là-dessus y a au moins une heure de trop. C’est pas comme si ce film-là emmenait quelque chose de nouveau à la série. En plus, ça fini sur une apologie de la peine de mort, quand la fille dit quelque chose comme Je vais le tuer live parce que je vais me sentir mal toute ma vie si il fait d’autres victimes dans le futur. Pi elle parle d’un courtier d’assurance, là. Anyway.

Verdict : si Jigsaw vous enferme dans une pièce avec une télé qui présente Saw VI pi il vous donne le choix entre le regarder pi vous couper tous les membres avec un ciseau qui découpe en zigzags, regardez le film. Mais dans n’importe quelle autre situation, évitez-le à tout prix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :