Best of 2009 : meilleure esthétique

janvier 5, 2010

Je sais pas trop comment nommer cette catégorie-là. Mais dedans, y a Shining, Dracula de Coppola (avant qu’il fasse le film avec Nicholas Cage en pompier moustachu) pi Let the right one in. Pi Thirst. Un film d’horreur qui est beau à voir, dans lequel y a beaucoup de travail sur l’image. L’affiche est vraiment sick en passant.

Thirst.

Park Chan-Wook affirme qu’il s’est inspiré de Thérèse Raquin pour faire Thirst. Je sais pas quoi dire à propos de ça, à part que j’aimerais ça que Zola voit ce film-là. C’est certain que j’avais des attentes élevées. Le réalisateur de Old boy qui réalise un film de vampires, en plus avec le gars qui joue dans The host; la dernière fois que j’étais énervé demême c’est quand j’ai vu le casting pour Les dangereux. J’ai été comblé, pi encore mieux, surpris. Je suis tombé amoureux de la fille, aussi.
C’est original. Ça tombe pas dans les clichés genre l’impossibilité pour un vampire d’aimer une humaine ou blablabla. Il a beau être devenu un vampire notre ami dont j’ai oublié le nom, il reste quand même fidèle à ses valeurs de prêtre. Il essaye de pas tuer personne pi de boire le sang d’un vieux monsieur dans le coma à l’hôpital, ce qui dans le fond est pas ben ben mieux. La fille, elle en profite en esti de son état de vampire : elle se fait du fun à tuer du monde pi toute. Elle vire psycho un peu mais elle est encore belle. Les deux personnages réagissent complètement différement. Je sais pas trop pourquoi, mais je trouve ça bon.
Les scènes où ils jouent aux cartes avec la famille sont sicks, la tension sexuelle est vraiment bien représentée. Pi quand le frère meurt, c’est tellement cool comment ils le voient partout après. Ça fait vraiment choker. Ensuite avec la mère ça fait vraiment se sentir mal. Ce bout-là au complet est malade, avec leur appart tout peint en blanc.
Les plans sont encore très recherchés, très esthétiques. Les scènes gores ont aussi un traitement léché et minutieux. Elles sont un peu dégueuses itou, mais pas trop. Sauf pour ceux qui aiment pas les sucettes pi autres succions de toutes sortes. Il y a beaucoup de sang.
– Ouin mais c’est normal dans un film de vampires!
– Non, t’as pas compris. Beaucoup.
– Ha.
La sexualité est montrée de façon vraiment bizarre mais vraiment réaliste en même temps. Tout le temps dans des contextes étranges. Pi la relation entre les deux personnages est crissement intéressante. C’est pas comme Edward pi Bella, c’est plus complexe pi ambigu. D’ailleurs, les deux acteurs sont parfaits dans les rôles.
À travers toute ça, le sang pi le sexe, il y a une bose d’humour étrange à la koréenne. Pi la scène à la fin, c’est pas loin d’être du burlesque. Mais ça reste tellement bon pareil.

Ça vaut la peine de le voir pour : la scène de la flûte, la scène de carnage, pi celle de la fin.

Publicités

Une Réponse to “Best of 2009 : meilleure esthétique”

  1. misterlove Says:

    J’ai adoré Thirst.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :