Dead snow

décembre 1, 2009

Réalisation: Tommy Wirkola
Scénario: Stig Frode Henriksen, Tommy Wirkola
Sortie: 2009

Dead snow, c’est un film norvégien sorti en DVD au Canada en octobre pi qui met en scène des zombies pimpés en nazis. C’est un paspire mélange, sérieux, j’ai de la misère à imaginer une créature plus monstrueuse que ça. Peut-être si on mélangeait Stephen Harper avec le chupacabra. Anyway, voici la bande-annonce, qui représente assez bien le film :

Bon facque au cas où quelqu’un l’ait pas compris dans la bande-annonce, c’est une gang de jeunes qui se pousse dans un chalet loin dans une montagne de Norvège. Ils se font conter une histoire bizarre par un vieux monsieur bizarre, ils trouvent un trésor qui date de 1942 (indice), pi la marde pogne. C’est classique. On peut même dire pas original pantoute. Avant de voir le film, je partais déjà avec une certaine méfiance face à une autre comédie de zombies, surtout que l’affiche me plaisait pas. Je fais durer le suspense jusqu’à la fin de la critique, pour la rendre plus le fun à lire. Ouin.
Ça commence avec trois filles pi quatre gars qui font semblant d’avoir des interactions normales pour du monde de leur âge. Pi à moins que les norvégiens soient tant différents des québécois, ben c’est pas vraiment réussi. Mais c’est pas grave, quand on regarde ce genre de film-là on a pas les mêmes standards. Ici, je dois avouer que les premières trente minutes m’ont fait peur, un peu. Mettons que j’ai fait le saut deux-trois fois. Itou, dans les premiers trente minutes, ils nous ploguent quelques références au genre : Evil dead, April fool’s day pi Braindead. Ok. Pi là, demême, les zombies arrivent, pi le gore avec. C’est à partir de ce moment-là que le film s’affirme complètement comme une comédie.
Une des premières scènes de gore m’a fait tripper : le gars se fait déchirer la tête en deux pi son cerveau tombe à terre. Nice. Ensuite c’est moyen, du gore plus classique, tsé se faire des points de suture avec un hameçon pi du fil à pêche, des affaires demême. Pi là les gars décident de riposter : chainsaw, machinegun pi toute. En passant, j’ai découvert plein de façon pour niquer un zombie avec une motoneige. Pi blablabla, des références à Army of darkness pi The Descent, blablabla, il reste juste un gars pi finalement il reste des zombies aussi pi le générique embarque.
Bon je chiale un peu mais il y a des affaires qui valent la peine d’être vues : la tête déchirée, la scène d’auto-amputation, le zombie dans son suit blanc pi le lancer de cocktail molotov raté.
Verdict : c’est rien de ben malade, mais j’ai passé un bon moment. Comme Cabin Fever, mettons. Mais ça change pas mon avis : toutes les comédies de zombies sont plus ou moins pareilles, pi on pourrait crissement passer à autre chose. C’est ben le fun ces films-là, mais j’aimerais ça voir dequoi de plus original. SVP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :